Chronique

Chronique manga : Evangelion

today6 juillet 2022 20 7

Arrière-plan
share close

Evangelion

Un nom qui a traversé les âges et qui résonne encore pour certains adultes qui on vécut l’enfance des années 90, une œuvre qui a révolutionné son média et qui à inspirer bons œuvres de la pop culture actuelle, aujourd’hui, on parle d’Evangelion… le manga (Oui, je sais ce n’est pas l’animé, mais on parle de manga ici, ne vous inquiétez pas, c’est sensiblement la même chose.).
Alors le synopsis : en 2000, une gigantesque explosion se produit en Antarctique. Ce cataclysme, officiellement provoqué par la chute d’un astéroïde, entraîne une montée des eaux de plusieurs dizaines de mètres et dévaste une grande partie de la planète, provoquant la mort de deux milliards de personnes ainsi qu’une nouvelle guerre mondiale. Quinze ans plus tard, l’humanité a surmonté cet événement dramatique désigné comme le « Second Impact » mais de mystérieuses créatures géantes, les Anges, font leur apparition et tentent de détruire Tokyo-3, la nouvelle capitale-forteresse du Japon. Pour les combattre, l’organisation secrète NERV a mis au point les Evangelion (ou EVA), des géants humanoïdes d’apparence mécanique (oui, dans les années 90, il pensait qu’en 2015, on aurait fait des avancements technologiques de fou.).
Dans cette histoire, on va suivre, Shinji Ikari, jeune garçon de 14 ans, se rend à Tokyo-3 sur l’invitation de son père Gendō Ikari, directeur de la NERV, qu’il n’a pas revu depuis dix ans. Il est loin de se douter qu’il a été appelé pour piloter une EVA, l’EVA 01 et prendre part au combat contre le « Troisième Ange » qui apparut récemment pour attaquer Tokyo-3. Celui-ci n’est que le premier d’une longue série où il sera accompagné par Rei Ayanami, et plus tard Asuka Soryu Langley, et où chaque affrontement peut conduire à la disparition de l’humanité. Mais ils devront également régler leurs propres conflits intérieurs alors que la mystérieuse organisation SEELE, qui dirige secrètement la NERV, tente de mettre en place son « Plan de complémentarité de l’Homme » dont le but est de faire évoluer le genre humain vers un nouveau stade. (Tout va bien se passer au niveau du scénario.)
Alors pourquoi cette œuvre à autant marché et marqué son public ? C’est vrai quand on voit le synopsis d’Evangelion, c’est encore une histoire de « robot » piloté par des enfants qui combattent des monstres géants ce qui était courant dans les années 70 à 90. Goldorak, Power ranger (oui, ça compte quelque part.), Macross, etc. Parce que tout ça, les robots géants, les anges, ce n’est qu’un prétexte pour faire évoluer la mentalité des héros et les faire confronter à leur peur psychologique. La force d’Evangelion ce que parle d’être humain, à une époque où les héros de shônen à la Dragon ball dominer tous les œuvres, Evangelion arrive pour parler de la psychologie humaine, avec des personnages qui sont humains comme vous et moi ou on peut s’identifier.

Le grand thème que soulève l’œuvre: les relations entre les individus

Connaissez-vous le dilemme du hérisson ? Il décrit une situation dans laquelle un groupe de hérissons cherche à se rapprocher afin de partager leur chaleur par temps froid. Cependant, ils doivent rester éloignés les uns des autres, car ils se blesseraient mutuellement avec leurs épines. Bien qu’ils partagent toute l’intention de se rapprocher, cela ne peut se produire, pour des raisons qu’ils ne peuvent éviter. On peut le retranscrire pour les humains, plus un individu se rapproche avec un autre, il va tisser des liens de plus en plus fort, mais si c’est lien très fort viennent à se casser, les individus, on souffrira mutuellement ou individuellement, c’est pour ça que certaines personnes ne veulent pas forger ses liens, car ils sont peur de souffrir. C’est le dilemme de notre héros principal Shinji Ikari, qui a perdu sa mère, et son père l’abandonner à l’âge de quatre ans après ce décès, ce qui a créé un manque de confiance en lui, il pense que personne ne le désir, n’est qu’un boulet pour les autres, c’est pour ça qui reste très réserver sur lui-même et à peur de tisser des liens avec les autres de son âge, peur d’être blessé encore une fois.

Beaucoup de fans n’aiment pas le personnage, car il a peur tout le temps, ne se bouge pas assez dans certaines situations, se laisse trop faire, doute, pleure, mais finalement, c’est pour ça qu’on l’aime quelque part, c’est parce qu’il a tous ces défauts (en plus d’évoluer dans l’histoire) qui rendent le personnage très humain et attachant. Shinji n’est qu’un ado de 14 ans ou le poids de l’humanité repose sur lui, trop bien ça vie !

Et chaque personnage du manga (plus ou moins) pose une thématique en rapport avec les relations entre les individus. Asuka on n’a marre qu’on la prenne pour une enfant, elle veut rentrer dans les mondes adultes pour qu’on arrêté de la sous-estimer à cause de son âge. Rei qui est une fille froide, qui ne fait preuve d’aucune empathie envers les autres. Et ça, c’est pour le trio principal.
Evangelion aura marqué son public non pas avec son histoire (un peu quand même), mais c’est personnage varié et humains, on est content avec eux, on a peur avec eux, on pleure avec eux, Evangelion à montrer qu’un œuvre animé pouvais faire bien plus qu’être un objet de fiction, mais bien être une œuvre ou on parle de thèmes humains à travers la fiction.

Le manga Evangelion, c’est fini en 2014, en 14 volumes, qui éclaircissent certains éléments de l’animé, et qui changent la fin avec un chapitre bonus important (je n’en dis pas plus.), sachez que cette fin est très bien. Et si vous voulais découvrir Evangelion, il y a la série sur Netflix de 1995 qui n’a pas vraiment pris de ride en termes d’action au niveau de l’animation, et il y a les « reboot » en film sur Amazon prime, qui résume et qui importe une nouvelle fin (encore une fin) à l’œuvre, c’est en 4 films, mais je vous conseille de regarder la série avant se « reboot ».
Et moi, je vous dis à la prochaine pour une nouvelle chronique !

Mathieu Ivansich.

Écrit par: Mathieu Ivansich

Rate it

Article précédent

Concert du Emmet Cohen Trio à Sauveterre de Guyenne

Actualité

Emmet Cohen Trio : soirée Jazz à Sauveterre de Guyenne

Soirée Jazz ce samedi 5 mars avec le Concert du Emmet Cohen Trio à Sauveterre de Guyenne 19h30 – Les classes Jazz du collège Eléonore de Provence de Monségur 21h – Emmet Cohen Trio Pianiste et compositeur américain, Emmet Cohen est l’une des figures marquantes de la scène New Yorkaise. Reconnu par ses pairs pour son «touché mesuré et agile, son vocabulaire harmonique chaleureux» (Downbeat), il est également formidablement à […]

today4 mars 2022 7


Articles similaires

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%