Actualité

La Réole, l’atelier coworking du métal où l’innovation se forge

today19 mars 2024 65

Arrière-plan
share close

À La Réole, un projet novateur rassemble plusieurs artisans des métiers du métal sous un même toit. Suite à l’installation de JPS (Jérôme Peyrouton Soudure) un espace de coworking hors norme s’est crée, où la collaboration et le partage des savoirs sont les maîtres mots.

Avec jérôme, Pierre et Tanguy, l'atelier coworking du métal se forge à La Réole
Avec Jérôme, Tanguy et Pierre, l’atelier coworking du métal se forge à La Réole

Jérôme Peyrouton, dessinateur industriel de formation, est à l’origine de cette initiative de coworking installée au 20A Frimont Ouest. Après avoir racheté un vaste bâtiment industriel, il a eu l’idée d’accueillir d’autres artisans afin de mutualiser les outils de production de son entreprise spécialisée dans l’installation de structures métalliques, la chaudronnerie et la tuyauterie. “L’objectif n’est pas seulement de proposer un espace de travail, mais aussi de partager les machines pour permettre à chacun d’accéder à un équipement qu’il n’aurait pas pu s’offrir seul”, explique Jérôme.

Cet échange des savoirs est au cœur de la dynamique de JPS. Pierre Cursan, cycliste passionné qui fabrique des cadres de vélos sur mesure, profite ainsi de l’expertise de Jérôme en conception industrielle. Ensemble, ils réinventent le vélo en acier à travers la société Blondina Bicycle de Pierre, en y apportant des solutions techniques innovantes répondant aux nouveaux besoins des cyclotouristes. “L’acier offre une grande liberté pour personnaliser les cadres contrairement au carbone moulé”, souligne Pierre.

Tanguy, le nouveau venu avec sa société Tintinger Industries, apporte quant à lui son savoir-faire en usinage numérique. Spécialisé dans la production de petites pièces métalliques, il permet désormais à JPS d’internaliser certaines fabrications auparavant sous-traitées.

Mais au-delà du partage d’équipements, JPS est aussi un lieu propice aux échanges créatifs. “Chacun amène sa vision différente et ça crée des choses très positives”, se réjouit Jérôme. Un bel exemple de synergie avec la rénovation d’une machine à fabriquer des cadres de vélos datant des années 60, remise au goût du jour grâce aux compétences complémentaires des différents artisans.

L’aventure a également une dimension pédagogique avec un projet de réplique d’une voiture de course qui sert de fil rouge pour les stagiaires. “Plutôt que de la production à la chaîne, ils travaillent sur quelque chose de fun qui leur montre qu’avec ces métiers on peut laisser libre cours à son imagination”, explique Jérôme.

Ce lieu atypique porté par l’EURL JPS est un condensé de créativité artisanale, où chacun vient enrichir les autres de son expérience dans une dynamique vertueuse d’échanges et d’innovation.

Écrit par: Mathieu

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser un commentaire

0%