play_arrow

L'interview matinale

Mobilisation à Saint-Pierre-d’Aurillac contre la fermeture d’une classe

today16 février 2024 116 1

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Mobilisation à Saint-Pierre-d'Aurillac contre la fermeture d'une classe Mathieu


Mobilisation à Saint-Pierre-d’Aurillac contre la fermeture d’une classe

Claire et Johanna : Mobilisation à Saint-Pierre-d'Aurillac contre la fermeture d'une classe
Claire et Johanna : Mobilisation à Saint-Pierre-d’Aurillac contre la fermeture d’une classe

La nouvelle est tombée il y a quelques semaines : l’école primaire de Saint-Pierre-d’Aurillac, qui compte actuellement 5 classes, va en perdre une à la rentrée prochaine. Un coup dur pour les parents d’élèves, inquiets des répercussions sur les conditions d’enseignement.

Claire et Johanna, représentantes des parents d’élèves, étaient invitées ce matin sur Radio Entre-Deux-Mers pour expliquer les motifs de leur mobilisation. “Nous ne sommes pas tout à fait d’accord avec cette décision”, affirme Claire, qui pointe un manque d’anticipation.

En effet, la commune a mené une politique active pour attirer de nouvelles familles, avec notamment la construction de lotissements. Or, “dans ces éléments pris en compte pour calculer les effectifs, ces nouvelles familles à venir ne sont pas prises en compte”, déplore-t-elle. Avec 80 nouveaux logements prévus, de nombreux enfants devraient faire leur entrée à l’école dans les mois à venir.

Les parents craignent ainsi des classes surchargées, avec potentiellement “28 à 30 élèves en petite section”. Un slogan résume leur position : “Nos enfants ne sont pas des sardines !”.

Pour se faire entendre, ils ont lancé une pétition en ligne qui a déjà récolté près de 5000 signatures. Banderoles, affichage, réunion publique… la mobilisation s’amplifie. “On a senti qu’on était soutenus”, se réjouit Johanna. L’objectif est désormais de transmettre toutes les données au rectorat avant que la décision ne soit entérinée.

  • cover play_arrow

    Mobilisation à Saint-Pierre-d’Aurillac contre la fermeture d’une classe Mathieu


L'interview matinale

Rate it
0%