play_arrow

articles

Laurent Surget : El Loco Tour, du rock à Sauveterre le 20 mai

micThibauttoday26 avril 2023 117

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Laurent Surget : El Loco Tour, du rock à Sauveterre le 20 mai Thibaut


Laurent Surget : El Loco Tour, du rock à Sauveterre le 20 mai

Une cinquième édition rock au cœur du Sauveterrois

Pour sa cinquième édition, le festival Loco Tour revient le 20 mai prochain à la salle Simone Veil de Sauveterre-de-Guyenne. Ce festival propose une programmation 100% rock avec quatre groupes d’horizons différents. Rencontre avec Laurent Surget, président de l’association Les enfants du Live et organisateur de l’événement.

Laurent Surget : El Loco Tour, du rock à Sauveterre le 20 mai
Laurent Surget et Thibaut

Une soirée dédiée au rock sous toutes ses formes

« On trouvait qu’il y avait besoin de faire découvrir la scène locale, c’est pour ça qu’on l’a appelé El Loco Tour, pour amener du live chez les gens ». C’est ainsi que Laurent Surget, président de l’association Les Enfants du Live, explique la genèse du festival. Pour cette cinquième édition, la programmation se veut éclectique avec quatre groupes aux styles de rock différents, « de tous les goûts et écoutables par toute la famille » selon l’organisateur.

La soirée débutera avec Elements, un groupe de rock de la région, mené par Thomas Smith. Viendront ensuite Take Up, groupe de punk rock mélodique originaire de Toulouse qu’apprécie particulièrement Laurent Surget : « C’est du bon punk mélodique au style californien, c’est vraiment super ». Les King Kong Blues, groupe de blues rock, se produiront également. Ils sont « l’un des groupes les plus connus de la région » et tournent même à l’international. Enfin, le groupe Dätcha Mandala, l’une des têtes d’affiche du festival, clôturera la soirée. Ce groupe de rock girondin avait assuré la première partie des Insus au Stade de France en 2017.

Des animations pour tous

Le Loco Tour ne se résume pas seulement à de la musique. De nombreuses animations seront proposées pour rendre l’événement attractif. Il y aura bien sûr une buvette et de la restauration sur place avec des foodtrucks. Des stands d’artisanat, en lien avec la thématique rock du festival, seront tenus par des artisans locaux. L’artiste Christophe Lagarde exposera également ses œuvres.

La ville de Sauveterre-de-Guyenne soutient activement le festival en relayant l’information et en mettant la salle des fêtes à disposition. « Vraiment, c’est une soirée dédiée au Sauveterrois. On a envie que les gens de Sauveterre viennent et découvrent le rock », insiste Laurent Surget. Les billets sont en vente sur place au tarif de 14 euros ou en prévente sur le site du festival à 12 euros.

Un festival ancré dans le territoire

Le Loco Tour existe depuis 7 ans mais a connu une interruption de deux ans en raison de la crise sanitaire. Laurent Surget souhaite, à travers ce festival, promouvoir les groupes de rock locaux et leur offrir une scène pour se produire, comme il l’a toujours fait. « On a toujours été des bénévoles, des gens qui se bougent pour la musique et ceux qui méritent d’être entendus », explique-t-il. Avec le temps, de nombreux groupes et partenaires connaissent et apprécient le festival, ce qui permet à Laurent de proposer une programmation de qualité à chaque édition. Le Loco Tour est un tremplin pour les groupes émergents de la région, une occasion unique de se produire devant un large public et de gagner en visibilité.

Focus sur les Datcha Mandala

Dätcha Mandala, groupe de rock bordelais
Dätcha Mandala

Dätcha Mandala incarne la quête perpétuelle de l’équilibre entre les aspects matériels et spirituels dans une expérience ultra-sensorielle influencée par les vibrations musicales des années 70 jusqu’à aujourd’hui. Le groupe propose un voyage à travers un rock heavy puissant, une folk traditionnelle et des touches tribales orientales et africaines du Nord.

Depuis 2009, plus de 550 concerts ont été donnés dans 12 pays d’Europe et à travers l’Atlantique, notamment à New York et Montréal. Les INSUS (Ex-Téléphone) ne s’y tromperont pas. Après avoir assisté à la performance du groupe lors de la Nuit de L’Erdre 2017, ils invitent Dätcha Mandala à faire leur première partie au Stade de France devant plus de 35 000 personnes ! Le 10 novembre de la même année, sort le premier album du groupe, “ROKH”, enregistré en analogique avec Clive Martin (Queen, Tom Yorke, The Cure, Midnight Oil…) sur le label MRS Red Sound.

Le groupe a donné une centaine de dates en France, en Europe et en Amérique du Nord, et a enregistré son deuxième album. Ce nouvel opus mets en avant la contribution de Dätcha Mandala à l’éveil de la conscience écologique, un sujet profondément contemporain, actuel et humain.

  • cover play_arrow

    Laurent Surget : El Loco Tour, du rock à Sauveterre le 20 mai Thibaut Tuphile


articlesL'interview matinaleLes chroniques de la Matinale

Rate it
0%